Archives par mot-clé : Vannes

Carte postale. Collection particulière.

Les obsèques de Fortuné Guézel, sous-marinier sur le Lutin

Les collections en partage du Musée de Bretagne offrent à la sagacité des curieux douze documents relatifs aux obsèques, en novembre 1906, de Fortuné Guézel, un homme ayant disparu dans le naufrage du sous-marin le Lutin au large des côtes tunisiennes. Non seulement ces archives offrent un passionnant témoignage quant à la vivacité de la sensibilité militaire dans la presqu’île de Quiberon, d’où est originaire ce sous-marinier, mais elles délivrent un point de vue singulier sur la séparation des Églises et de l’État.

Continuer la lecture de Les obsèques de Fortuné Guézel, sous-marinier sur le Lutin

Erwan Le Gall

Docteur en histoire contemporaine, je m'intéresse à l'histoire du fait guerrier et militaire en relation avec la Bretagne.

More Posts

Follow Me:
TwitterLinkedIn

La Bretagne des 10 et 11e régions militaires. Extrait d'une carte publiée dans les années 1880. Musée de Bretagne: 987.0083.1.7.

De l’inscription dans des territoires militaires artificiels

Dans un article de la revue Economie rurale publié en 1977, la géographe A. Guellec affirme que le département des Côtes-du-Nord, aujourd’hui des Côtes d’Armor, est « parfaitement artificiel ». A l’en croire, ce cadre géographique serait « contraire à des habitudes millénaires » et illustrerait, même, « on ne peut mieux la géographie administrative de la Révolution »[1]. Plus de quarante ans plus tard, un propos tel que celui-ci ne manque pas de laisser songeur : certes, en 1790, le département est un espace neuf donc nécessairement « artificiel » mais il n’en demeure pas moins qu’au fil du temps la population s’y identifie, voire même s’y attache réellement. En témoignent les vastes débats du tournant des années 1990 au moment de la transition des Côtes-du-Nord vers les Côtes d’Armor. Et quid des régions militaires ? Tout aussi parfaitement artificielles, elles naissent à la suite de la défaite de 1870 mais n’empêchent pas que se développe un esprit de corps propre aux corps d’armées. De quoi inciter à la réflexion !

Continuer la lecture de De l’inscription dans des territoires militaires artificiels

Erwan Le Gall

Docteur en histoire contemporaine, je m'intéresse à l'histoire du fait guerrier et militaire en relation avec la Bretagne.

More Posts

Follow Me:
TwitterLinkedIn

Rémy, biographie d’un « type étrange »

Curieux volume que cet Étrange colonel Rémy publié chez Champ Vallon par P. Kerrand, à la fois tentative d’exégèse d’un écrivain prolifique et portrait au vitriol d’un homme sans doute moins complexe que ce que ne veut le faire croire l’auteur[1]. Un livre qui, contre toute attente, délivre ses meilleurs pages après le 8 mai 1945, offrant un portrait sans concession d’un individu mais aussi, et peut-être même surtout, d’une période et d’un environnement, celui des anciens combattants et des professionnels du témoignage résistant.

Continuer la lecture de Rémy, biographie d’un « type étrange »

Erwan Le Gall

Docteur en histoire contemporaine, je m'intéresse à l'histoire du fait guerrier et militaire en relation avec la Bretagne.

More Posts

Follow Me:
TwitterLinkedIn

Près de la gare de Lorient, la passerelle du cours de Chazelles. Musée de Bretagne: 973.0033.534.

13 mars 1871 : quand Lorient accueille ses vaincus

C’est manifestement le 13 mars 1871 que le 1er bataillon de gardes mobiles de Lorient, élément du 31e régiment du Morbihan, retrouve sa garnison d’origine, sur les bords du Scorff. Vaincus, ces hommes n’en sont pas moins accueillis à bras ouverts par la population : une attitude qui masque en réalité de profondes divisions rappelant combien cette période est fondamentalement instable.

Continuer la lecture de 13 mars 1871 : quand Lorient accueille ses vaincus

Erwan Le Gall

Docteur en histoire contemporaine, je m'intéresse à l'histoire du fait guerrier et militaire en relation avec la Bretagne.

More Posts

Follow Me:
TwitterLinkedIn

Carte postale du canal de Panama (détail). Collection particulière.

1er juillet 1914 : l’inspecteur des Finances vannetais et le canal de Panama

Dans son édition du 1er juillet 1914, le quotidien catholique rennais L’Ouest-Eclair publie en première page une intéressante tribune qui, non signée, reprend un certain nombre de réflexions relatives à l’ouverture du canal de Panama formulées par un inspecteur des Finances du nom d’Etienne Dejean[1]. Cet article est stimulant à plus d’un titre. Quelques jours seulement après l’attentat de Sarajevo, il rappelle que la tension continentale n’accapare pas encore l’attention. De plus, il montre que le canal de Panama est désormais un enjeu géostratégique pour le commerce mondial et que, en d’autres termes, il cesse d’être lié à ce scandale éponyme synonyme de pertes financières importantes pour de nombreux épargnants, y compris bretons. Mais, une analyse minutieuse du propos de cet inspecteur des Finances interroge l’équilibre des forces à la veille de la Grande Guerre, l’océan Pacifique constituant par bien des égards un champ d’affrontements entre impérialismes.

Continuer la lecture de 1er juillet 1914 : l’inspecteur des Finances vannetais et le canal de Panama

Erwan Le Gall

Docteur en histoire contemporaine, je m'intéresse à l'histoire du fait guerrier et militaire en relation avec la Bretagne.

More Posts

Follow Me:
TwitterLinkedIn

Insigne du 35e RAD. La devise de l'unité est « Mourir en chantant ». Musée de Bretagne : 2010.0035.31.

14 juillet 1938 : accident du travail au 35e RAD

Les Archives municipales de Ploemeur conservent une passionnante liasse improprement – et pour une raison qui nous échappe – intitulée « Dossier Le Bruchec »[1]. Passionnants, les documents qu’elle contient permettent, dans le prolongement de nos travaux de thèse sur la culture professionnelle des combattants de la Première Guerre mondiale, d’approfondir pour les années 1930 le lien entre uniforme et travail[2]. Car c’est bien sous l’angle du « métier militaire » que les appelés envisagent leurs périodes sous les drapeaux, ce qui n’est pas sans mettre en lumière certains vides juridiques en termes de protection sociale.

Continuer la lecture de 14 juillet 1938 : accident du travail au 35e RAD

Erwan Le Gall

Docteur en histoire contemporaine, je m'intéresse à l'histoire du fait guerrier et militaire en relation avec la Bretagne.

More Posts

Follow Me:
TwitterLinkedIn

Combat de cavalerie lors de la bataille de Sedan, 1er septembre 1870. Carte postale publicitaire. Collection particulière.

Le 50e anniversaire de la bataille de Sedan

C’est une formule que l’on répète comme une sorte de mantra : « la mémoire est l’outil politique du temps présent ». Autrement dit, si le souvenir d’un fait historique est convoqué dans le débat public, c’est qu’il offre au moment précis où il est employé une grille de lecture servant les intérêts de celui ou celle qui le mobilise. Là où l’histoire est la science qui s’attache à comprendre le passé sur la base d’une méthode dont l’alpha et l’oméga consistent en la critique interne et externe des archives, la mémoire a tout à voir avec le présent. Mais qu’en est-il de l’amnésie ? De l’absence de souvenir ? C’est à une telle réflexion qu’invite la non-commémoration du cinquantième anniversaire de la bataille de Sedan, au début du mois de septembre 1920.

Continuer la lecture de Le 50e anniversaire de la bataille de Sedan

Erwan Le Gall

Docteur en histoire contemporaine, je m'intéresse à l'histoire du fait guerrier et militaire en relation avec la Bretagne.

More Posts

Follow Me:
TwitterLinkedIn

Arch. mun. Pontivy : 2 h 9, Rapport du commissaire de police de Pontivy, 2 mai 1917 (détail).

Citation à l’ordre et réhabilitation civique

Parmi les critiques que nous avons formulées à l’endroit des « Poilus de Haute-Savoie » de S. Chatillon, il y a notamment le reproche d’un manque de distance avec les sources, tout particulièrement avec les citations à l’ordre[1]. En effet, ces courts textes, qui accompagnent la délivrance d’une décoration telle que la Croix de guerre, la Médaille militaire ou la Légion d’honneur, sont avant tout un discours de l’institution militaire sur elle-même et ne sauraient donc être pris au pied de la lettre[2]. C’est ce que rappelle, sans ambiguïté aucune, un document conservé par les Archives municipales de Pontivy.

Continuer la lecture de Citation à l’ordre et réhabilitation civique

Erwan Le Gall

Docteur en histoire contemporaine, je m'intéresse à l'histoire du fait guerrier et militaire en relation avec la Bretagne.

More Posts

Follow Me:
TwitterLinkedIn

Protéine de coronavirus. National Institutes of Health (NIH).

Covid-19 et War Studies

Loin de moi l’idée de prétendre à une quelconque expertise dans le domaine médial, ou même en histoire religieuse puisqu’il en sera aussi question dans les lignes qui vont suivre. Pourtant, force est d’admettre qu’il est difficile d’assister à l’actuelle épidémie de psychose collective liée au Covid-19 sans penser au précédent que constitue la pandémie de grippe dite espagnole survenue à la fin de la Première Guerre mondiale. A ce propos, on profitera de l’occasion pour conseiller la lecture de l’excellente synthèse que Freddy Vinet a publié en 2018, chez Vendémiaire, sur la question[1].

Continuer la lecture de Covid-19 et War Studies

Erwan Le Gall

Docteur en histoire contemporaine, je m'intéresse à l'histoire du fait guerrier et militaire en relation avec la Bretagne.

More Posts

Follow Me:
TwitterLinkedIn

Tracts de la Ligue internationale des combattants de la paix. Collection particulière.

La LICP de Brest : aux sources du pacifisme des années 1930

Le nom de Jules Le Gall – aucun lien de parenté avec l’auteur des présentes lignes – est à peu près complètement tombé dans l’oubli. Seuls quelques spécialistes de l’histoire du mouvement ouvrier finistérien, et plus encore de l’anarchisme, le connaissent, à commencer par René Bianco qui rédige l’une de ses deux notices biographiques pour le Maitron. Pourtant, le parcours de cet individu est particulièrement stimulant pour qui s’intéresse aux mondes militaires et, plus spécifiquement, aux individus qui les contestent. En effet, l’exemple de Jules Le Gall montre que la généalogie de l’engagement pacifiste et antimilitariste est parfois beaucoup plus difficile à établir que ce que l’on pourrait, de prime abord, penser.

Continuer la lecture de La LICP de Brest : aux sources du pacifisme des années 1930

Erwan Le Gall

Docteur en histoire contemporaine, je m'intéresse à l'histoire du fait guerrier et militaire en relation avec la Bretagne.

More Posts

Follow Me:
TwitterLinkedIn