Archives par mot-clé : Sébastien Chatillon

Fiche matricule de Jean Moulin (détail). Arch. dép. Hérault : 1 R 1328.993.

Fiches matricules et domiciliation

Bien connues des historiens du fait militaire et guerrier, les fiches matricules du recrutement sont des archives précieuses qui jouissent d’une réputation flatteuse. Produits le plus achevé de la science administrative de l’époque, elles sont censées ne contenir que peu d’erreurs et retranscrire fidèlement le parcours des individus auxquels elle se rapportent[1]. C’est d’ailleurs bien ce qui conduit un historien comme S. Chatillon à centrer sur cette archive son étude sur les poilus de Haute-Savoie. Pour autant, la réalité est sans doute plus complexe que cela… ce qui inévitablement conduit à interroger la fiabilité de la source.

Continuer la lecture de Fiches matricules et domiciliation

Erwan Le Gall

Docteur en histoire contemporaine, je m'intéresse à l'histoire du fait guerrier et militaire en relation avec la Bretagne.

More Posts

Follow Me:
TwitterLinkedIn

Arch. mun. Pontivy : 2 h 9, Rapport du commissaire de police de Pontivy, 2 mai 1917 (détail).

Citation à l’ordre et réhabilitation civique

Parmi les critiques que nous avons formulées à l’endroit des « Poilus de Haute-Savoie » de S. Chatillon, il y a notamment le reproche d’un manque de distance avec les sources, tout particulièrement avec les citations à l’ordre[1]. En effet, ces courts textes, qui accompagnent la délivrance d’une décoration telle que la Croix de guerre, la Médaille militaire ou la Légion d’honneur, sont avant tout un discours de l’institution militaire sur elle-même et ne sauraient donc être pris au pied de la lettre[2]. C’est ce que rappelle, sans ambiguïté aucune, un document conservé par les Archives municipales de Pontivy.

Continuer la lecture de Citation à l’ordre et réhabilitation civique

Erwan Le Gall

Docteur en histoire contemporaine, je m'intéresse à l'histoire du fait guerrier et militaire en relation avec la Bretagne.

More Posts

Follow Me:
TwitterLinkedIn

Appréhender les poilus bretons par la Haute-Savoie

Pourquoi donc s’intéresser, dans ces pages qui traitent essentiellement de la péninsule armoricaine, à un volume se rapportant aux poilus de Haute-Savoie ?[1] La réponse est simple et tient en un attendu méthodologique trop souvent perdu de vue : la vertu de la comparaison. En effet, il parait intéressant de confronter ce que l’on sait de la Bretagne et des Bretons en Grande Guerre avec cette étude portant sur un espace caractérisé par deux particularités essentielles, à savoir la dimension alpestre d’une part, la spécificité frontalière d’autre part. Or cette opération parait ici d’autant plus aisée que le livre dont il s’agit est une enquête quantitative – nous reviendrons ultérieurement sur cet aspect – menée à partir d’un dépouillement de fiches matricules relatives au département de la Haute-Savoie : un travail qui invite donc à un dialogue avec les données produites par les historiens J. Maurin et J. Halais à propos des bureaux de recrutement de Béziers, Mende et Granville[2].

Continuer la lecture de Appréhender les poilus bretons par la Haute-Savoie

Erwan Le Gall

Docteur en histoire contemporaine, je m'intéresse à l'histoire du fait guerrier et militaire en relation avec la Bretagne.

More Posts

Follow Me:
TwitterLinkedIn