Archives par mot-clé : Oral

François Duine (1870-1924), cent ans après sa mort

Le programme de lecture des historiens est au cœur d’injonctions contradictoires dont je suis incapable de me dépatouiller faute de pouvoir disposer de journées comportant au bas mot une centaine d’heures. Non seulement nous sommes censés avoir lu, et plus encore digéré, tout ce qui se produit au sein de notre champ d’enquête, mais nous sommes invités à aller voir ailleurs, dans d’autres domaines d’études, tant en termes d’objets que de méthodes, pour confronter nos réflexions à d’autres manières de raisonner. Sur le papier, la fréquentation de ces voisinages intellectuels ne souffre bien entendu aucune discussion tant de tels voyages dans les confins de la pensée sont nécessaires. Mais sur un plan pratique, face à la hausse redoutable de la production historiographique, il est dans les faits bien difficile de s’y soumettre. Que l’on songe simplement au fait que plus de 300 thèses ont été soutenues au cours de l’année 2023, uniquement en histoire contemporaine ! Pourtant, je suis âprement convaincu de la nécessité qu’il y à se confronter à d’autres terrains de recherche, à d’autres pratiques historiennes et même à d’autres sciences sociales. C’est d’ailleurs cette idée qui m’avait amené, avec Alain Collas, à solliciter en 2022 des retours d’expériences d’historiens et historiennes envisageant la presse comme source. Nous avions pu notamment voir à cette occasion que la problématique du rapport entre lecture distante et rapprochée n’était pas nécessairement le propre des contemporanéistes submergés par le volume d’archives à leur disposition : travaillant sur le 1er siècle après Jésus-Christ, Christophe Mézange en avait fourni une démonstration éclatante. C’est fondamentalement cette démarche d’ouverture qui m’a conduit à répondre favorablement à l’invitation du Centre international de recherche et de documentation sur le monachisme celtique (CIRDoMoC) à communiquer à une journée d’études qui aura lieu le 6 juillet 2024 à Landévennec et qui sera consacrée à François Duine, à l’occasion du centenaire de sa mort.

Continuer la lecture de François Duine (1870-1924), cent ans après sa mort

Erwan Le Gall

Docteur en histoire contemporaine, je m'intéresse à l'histoire du fait guerrier et militaire en relation avec la Bretagne.

More Posts

Follow Me:
TwitterLinkedIn

Une prosopographie aux rayons X (1901)

L’idée sous-tendant l’ouvrage que publie l’historien H. Joly est aussi simple qu’efficace : ausculter méthodiquement le destin des 180 élèves de la promotion 1901 de l’École polytechnique et, à partir de cette minutieuse prosopographie, proposer une analyse fine de cette jeunesse brillante et appelée, par la grâce d’un concours, à assurer les plus hautes fonctions[1]. Cette intention est d’ailleurs rappelée par la formule choc « Ils étaient l’élite de la Belle Époque. Qu’ont-ils accompli ?» figurant sur la couverture de l’ouvrage. En d’autres termes, il s’agit de vérifier « preuve à l’appui » si cette « noblesse républicaine » (p. 15) est bel et bien digne du piédestal sur lequel elle trône. C’est parce que l’excellence est une notion subjective (p. 24) que porter un tel regard critique est nécessaire.

Continuer la lecture de Une prosopographie aux rayons X (1901)

Erwan Le Gall

Docteur en histoire contemporaine, je m'intéresse à l'histoire du fait guerrier et militaire en relation avec la Bretagne.

More Posts

Follow Me:
TwitterLinkedIn