Archives par mot-clé : Jacqueline Sainclivier

Lors d'une réunion du CELIB, le 27 octobre 1973 à Pontivy (détail). Arch. dép. I&V: 30 J 376.

Quelle caution gaulliste à la naissance du CELIB ?

Dans l’imaginaire collectif breton, le Comité d’études et de liaison des intérêts bretons (CELIB) tient à n’en pas douter une place à part. Ayant réussi à mettre de côté les clivages partisans, un certain nombre d’élus locaux auraient uni leurs forces pour la Bretagne… tout en cultivant un certain nombre de relations privilégiées avec le pouvoir en place, notamment gaulliste. C’est ainsi par exemple que le géographe et militant socialiste Michel Phlipponneau fustige dès 1964 le poids des gaullistes et des « centristes mous » au sein du CELIB[1]. Or la mémoire n’étant pas l’histoire, l’examen minutieux des archives contribue à forger un récit différent, plus nuancé et d’une certaine manière complexe, que ce que peut bien supposer la vulgate. C’est ce que montre le parcours du Français libre et parlementaire finistérien Joseph Halléguen.

Continuer la lecture de Quelle caution gaulliste à la naissance du CELIB ?

Erwan Le Gall

Docteur en histoire contemporaine, je m'intéresse à l'histoire du fait guerrier et militaire en relation avec la Bretagne.

More Posts

Follow Me:
TwitterLinkedIn

Shelburn : un chantier à réinvestir

A l’annonce de la sortie, aux éditions Coop Breizh, de l’ouvrage que C. Bénech consacre au réseau Shelburn, notre curiosité a été immédiatement aiguisée : qu’il y a-t-il à découvrir de neuf sur cet aspect de la Résistance en Bretagne ?[1] Qu’est-ce que les archives exhumées depuis les travaux pionniers et fondateurs de R. Huguen apportent de nouveau ?[2] Qu’est-ce que l’historiographie – particulièrement dense et notamment en ce qui concerne la Bretagne avec en particulier les travaux de C. Bougeard et J. Sainclivier – permet de mettre en relief et d’insérer dans la trame générale de notre compréhension de la Seconde Guerre mondiale ? Avouons-le de suite, notre gourmandise fut rapidement déçue. L’ouvrage de C. Bénech n’est pas de cette envergure, ce qui ne signifie pas pour autant qu’il soit dépourvu d’intérêt.


Continuer la lecture de Shelburn : un chantier à réinvestir

Erwan Le Gall

Docteur en histoire contemporaine, je m'intéresse à l'histoire du fait guerrier et militaire en relation avec la Bretagne.

More Posts

Follow Me:
TwitterLinkedIn

La force du rite comme continuité biographique ? Maurice Laval

Si l’on devait choisir un mot pour qualifier le volume que B. Salaün consacre à Maurice Laval, ouvrage publié aux éditions Locus Solus, cela serait sans doute « multiple »[1]. Multiple tant sont nombreuses les vies de cette grande figure du XXe siècle mais aussi multiple tant, au final, est protéiforme ce volume : entre biographie, source pour l’historien – on pense notamment à la personne qui se chargera de compléter la notice que lui consacre le Dictionnaire biographique du mouvement ouvrier et social – et hommage admiratif, ce petit livre est indéniablement à part.

Continuer la lecture de La force du rite comme continuité biographique ? Maurice Laval

Erwan Le Gall

Docteur en histoire contemporaine, je m'intéresse à l'histoire du fait guerrier et militaire en relation avec la Bretagne.

More Posts

Follow Me:
TwitterLinkedIn

De la poche au front (ou inversement ?)

Actes d’un colloque tenu à Saint-Nazaire du 11 au 13 mai 2015 dans le cadre de la commémoration du 70e anniversaire de la Libération de la poche éponyme, cet ouvrage collectif dirigé par M. Catala est intéressant à plus d’un titre[1]. Tout d’abord, il vient confirmer que non seulement la demande sociale de mémoire n’est pas l’ennemie de l’histoire, bien au contraire, mais qu’elle peut jouer un véritable rôle moteur dans la recherche. Le volume que nous avons entre les mains est en effet particulièrement bienvenu tant il s’inscrit dans un champ peu labouré et vient, à cet égard, combler un vide certain[2]. L’histoire des poches de résistance allemande à la fin de la Seconde Guerre mondiale a pour l’heure peu mobilisé et ce volume mariant subtilement les jeux d’échelles, les approches militaires, politiques, culturelles ou encore judiciaires, par des historiens professionnels ou « amateurs », est une incontestable réussite.

Continuer la lecture de De la poche au front (ou inversement ?)

Erwan Le Gall

Docteur en histoire contemporaine, je m'intéresse à l'histoire du fait guerrier et militaire en relation avec la Bretagne.

More Posts

Follow Me:
TwitterLinkedIn