Archives par mot-clé : Forteresse

La Joconde, Brest et la guerre de 1870

Le livre que P. Gourlay consacre, aux excellentes éditions Locus Solus, au transfert à Brest, pendant la guerre de 1870, de 293 chefs-d’œuvre du musée du Louvre pourrait apparaître de prime abord anecdotique[1]. Certes, il s’agit-là d’une histoire originale et de surcroît truffée de grands noms puisque s’y croisent Léonard de Vinci, Le Caravage, Véronèse, Rubens et Raphaël mais aussi l’impératrice Eugénie, Jules Simon, Gustave Courbet ou encore Edmond de Goncourt. Mais ne voir dans ce volume qu’un simple « coup éditorial » serait passer à côté de l’essentiel puisque cet ouvrage permet de tirer un certain nombre d’enseignements qui, indéniablement, contribuent à une meilleure compréhension de l’histoire de la guerre de 1870. En effet, comme dans tout bon essai de micro-histoire, les conclusions de ce Louvre au secret dépassent de très loin le cadre de la seule cité du Ponant.

Continuer la lecture de La Joconde, Brest et la guerre de 1870

Erwan Le Gall

Docteur en histoire contemporaine, je m'intéresse à l'histoire du fait guerrier et militaire en relation avec la Bretagne.

More Posts

Follow Me:
TwitterLinkedIn

De la poche au front (ou inversement ?)

Actes d’un colloque tenu à Saint-Nazaire du 11 au 13 mai 2015 dans le cadre de la commémoration du 70e anniversaire de la Libération de la poche éponyme, cet ouvrage collectif dirigé par M. Catala est intéressant à plus d’un titre[1]. Tout d’abord, il vient confirmer que non seulement la demande sociale de mémoire n’est pas l’ennemie de l’histoire, bien au contraire, mais qu’elle peut jouer un véritable rôle moteur dans la recherche. Le volume que nous avons entre les mains est en effet particulièrement bienvenu tant il s’inscrit dans un champ peu labouré et vient, à cet égard, combler un vide certain[2]. L’histoire des poches de résistance allemande à la fin de la Seconde Guerre mondiale a pour l’heure peu mobilisé et ce volume mariant subtilement les jeux d’échelles, les approches militaires, politiques, culturelles ou encore judiciaires, par des historiens professionnels ou « amateurs », est une incontestable réussite.

Continuer la lecture de De la poche au front (ou inversement ?)

Erwan Le Gall

Docteur en histoire contemporaine, je m'intéresse à l'histoire du fait guerrier et militaire en relation avec la Bretagne.

More Posts

Follow Me:
TwitterLinkedIn