Archives par mot-clé : Ecole militaire

Une prosopographie aux rayons X (1901)

L’idée sous-tendant l’ouvrage que publie l’historien H. Joly est aussi simple qu’efficace : ausculter méthodiquement le destin des 180 élèves de la promotion 1901 de l’École polytechnique et, à partir de cette minutieuse prosopographie, proposer une analyse fine de cette jeunesse brillante et appelée, par la grâce d’un concours, à assurer les plus hautes fonctions[1]. Cette intention est d’ailleurs rappelée par la formule choc « Ils étaient l’élite de la Belle Époque. Qu’ont-ils accompli ?» figurant sur la couverture de l’ouvrage. En d’autres termes, il s’agit de vérifier « preuve à l’appui » si cette « noblesse républicaine » (p. 15) est bel et bien digne du piédestal sur lequel elle trône. C’est parce que l’excellence est une notion subjective (p. 24) que porter un tel regard critique est nécessaire.

Continuer la lecture de Une prosopographie aux rayons X (1901)

Erwan Le Gall

Docteur en histoire contemporaine, je m'intéresse à l'histoire du fait guerrier et militaire en relation avec la Bretagne.

More Posts

Follow Me:
TwitterLinkedIn

Portrait de Joseph Jacob (carte postale, détail). Collection privée Cyrille L'Hénoret.

Joseph Jacob : l’inconnu qui rencontra Woodrow Wilson

L’un des événements les plus cocasses de la Première Guerre mondiale est certainement cette rencontre improbable, le 16 mai 1919, entre le président américain Woodrow Wilson et le fondateur du Cercle de celtique de Paris, Joseph Jacob. Véritable dialogue de sourds, puisqu’aucun interprète n’avait été dépêché pour l’occasion, cette entrevue nous est connue grâce aux travaux de l’historien canadien C. Bouchard et constitue une parfaite illustration de cet « âge d’or » manqué de la présence américaine en Bretagne[1]. Mais elle n’en pose pas moins un certain nombre de problèmes, à commencer par les modalités même de cet entretien : quels sont en effet les réseaux qui permettent à ce Breton de Paris d’atteindre la véritable icône qu’est alors le 28e Président des Etats-Unis, « bon pasteur venu évangéliser les ignorants » européens pour reprendre les propos – légèrement excessifs – de l’historien J.-Y. Le Naour[2].

Continuer la lecture de Joseph Jacob : l’inconnu qui rencontra Woodrow Wilson

Erwan Le Gall

Docteur en histoire contemporaine, je m'intéresse à l'histoire du fait guerrier et militaire en relation avec la Bretagne.

More Posts

Follow Me:
TwitterLinkedIn