Archives par mot-clé : Domicile

Couverture du troisième numéro de Sao Breiz (détail). Collection particulière.

Sao Breiz : au-delà des clichés bretons

L’association Sao Breiz, qui prend à partir du 18 juillet 1942 la succession de Fidel Armor, regroupe pendant et après la Seconde Guerre mondiale un certain nombre de Bretons de la France libre[1]. Cette institution n’est pas inconnue et a notamment été mise largement à contribution lorsqu’il s’est agi pour certains d’écrire l’histoire de la « conscience bretonne » en Seconde Guerre mondiale, tout du moins lorsque celle-ci était investie aux côtés de la Résistance[2]. Bien évidemment, une telle approche n’a pas été sans susciter un certain nombre de polémiques. C’est néanmoins sur un autre terrain que nous souhaiterions nous situer dans le cadre de ce billet, celui d’une approche fonctionnaliste tendant à objectiver cette dimension régionale dans le but de la resituer dans un cadre à la fois spatial et chronologique plus vaste.

Continuer la lecture de Sao Breiz : au-delà des clichés bretons

Erwan Le Gall

Docteur en histoire contemporaine, je m'intéresse à l'histoire du fait guerrier et militaire en relation avec la Bretagne.

More Posts

Follow Me:
TwitterLinkedIn

Près de la gare de Lorient, la passerelle du cours de Chazelles. Musée de Bretagne: 973.0033.534.

13 mars 1871 : quand Lorient accueille ses vaincus

C’est manifestement le 13 mars 1871 que le 1er bataillon de gardes mobiles de Lorient, élément du 31e régiment du Morbihan, retrouve sa garnison d’origine, sur les bords du Scorff. Vaincus, ces hommes n’en sont pas moins accueillis à bras ouverts par la population : une attitude qui masque en réalité de profondes divisions rappelant combien cette période est fondamentalement instable.

Continuer la lecture de 13 mars 1871 : quand Lorient accueille ses vaincus

Erwan Le Gall

Docteur en histoire contemporaine, je m'intéresse à l'histoire du fait guerrier et militaire en relation avec la Bretagne.

More Posts

Follow Me:
TwitterLinkedIn

Fiche matricule de Jean Moulin (détail). Arch. dép. Hérault : 1 R 1328.993.

Fiches matricules et domiciliation

Bien connues des historiens du fait militaire et guerrier, les fiches matricules du recrutement sont des archives précieuses qui jouissent d’une réputation flatteuse. Produits le plus achevé de la science administrative de l’époque, elles sont censées ne contenir que peu d’erreurs et retranscrire fidèlement le parcours des individus auxquels elle se rapportent[1]. C’est d’ailleurs bien ce qui conduit un historien comme S. Chatillon à centrer sur cette archive son étude sur les poilus de Haute-Savoie. Pour autant, la réalité est sans doute plus complexe que cela… ce qui inévitablement conduit à interroger la fiabilité de la source.

Continuer la lecture de Fiches matricules et domiciliation

Erwan Le Gall

Docteur en histoire contemporaine, je m'intéresse à l'histoire du fait guerrier et militaire en relation avec la Bretagne.

More Posts

Follow Me:
TwitterLinkedIn