Archives par mot-clé : Définitive

Collection Musée de Bretagne : 995.0008.3437.

A propos d’une faveur obtenue pour un ancien poilu

Il est difficile de comprendre la société française – et donc pour ce qui nous intéresse ici bretonne – des années 1920-1930 sans en passer par l’ombre portée de la séquence 1914-1918 et le poids du deuil. Il y a le deuil des morts pour la France bien entendu mais aussi celui de ces années passées en tranchées, en d’autres termes d’une jeunesse perdue et d’une époque que l’on ne qualifie pas encore de belle – cela viendra après la Seconde Guerre mondiale – mais que l’on regarde déjà rétrospectivement comme heureuse car non encore souillée par une guerre devenue industrielle et synonyme de déshumanisation du champ de bataille. C’est cette réalité que heurte de plein fouet le commentaire anonyme publié le 25 juin 1922 à la suite des obsèques de Jean-Baptiste Prioux, maire de Guilliers, conseiller d’arrondissement et ancien combattant de la Grande Guerre[1]. À peine 25 lignes publiées en dernière page du Courrier de Pontivy et qui ne manquent pas de faire surgir un certain nombre d’interrogations chez qui les lit.

Continuer la lecture de A propos d’une faveur obtenue pour un ancien poilu

Erwan Le Gall

Docteur en histoire contemporaine, je m'intéresse à l'histoire du fait guerrier et militaire en relation avec la Bretagne.

More Posts

Follow Me:
TwitterLinkedIn

Chevaux de la guerre de 1870 : quelques éléments de réflexion

Pour qui s’intéresse aux War Studies, la guerre franco-allemande de 1870-1871 constitue un terrain encore relativement vierge. Nombreuses sont en effet les approches qui restent à mener, ce afin de non seulement renouveler la compréhension de ce conflit mais de replacer cette séquence chronologique dans un continuum beaucoup plus vaste, sortant de la stricte chronologie diplomatique et militaire pour accéder à un temps beaucoup plus long. Il y a peu, N. Bourguinat et G. Vot ont par exemple montré tout l’intérêt d’une approche globale de la guerre de 1870. Mais bien des angles morts subsistent alors que les archives sont disponibles en nombre, à commencer par les témoignages écrits par les contemporains eux-mêmes. C’est ainsi par exemple que la question du cheval pendant « l’année terrible » n’a pas encore, à ma connaissance, trouvé son historien[1]. Quand la vénérable Revue historique des armées publie en 2007 un dossier sur « le cheval dans l’histoire militaire », celui-ci fait l’impasse sur 1870. Quant aux travaux de D. Baldin sur la contiguïté anthropologique entre le combattant et le cheval pendant la Grande Guerre, ils n’ont pas d’équivalent pour la guerre franco-allemande de 1870-1871[2]. Pourtant, tout porte à croire qu’il y a matière à faire à ce propos.

Continuer la lecture de Chevaux de la guerre de 1870 : quelques éléments de réflexion

Erwan Le Gall

Docteur en histoire contemporaine, je m'intéresse à l'histoire du fait guerrier et militaire en relation avec la Bretagne.

More Posts

Follow Me:
TwitterLinkedIn

Une histoire méthodique d’Alliance

Osons ici l’idée qu’il y a des histoires plus difficiles que d’autres à écrire, celle des organisations clandestines et notamment des réseaux de Résistance comptant assurément parmi les plus ardues. C’est précisément le sentiment qui reste dans la bouche du lecteur après avoir lu les plus de 600 pages de la monographie d’Alliance que G. Caraes publie aux Editions Ouest-France, volume touffu et dense qui ne manquera pas d’être utile aux historiens de la Seconde Guerre mondiale, aux prosopographes en particulier, mais qui peinera sans doute à dépasser le statut – déjà fort honorable par ailleurs – de précieux outil de travail[1].

Continuer la lecture de Une histoire méthodique d’Alliance

Erwan Le Gall

Docteur en histoire contemporaine, je m'intéresse à l'histoire du fait guerrier et militaire en relation avec la Bretagne.

More Posts

Follow Me:
TwitterLinkedIn