Archives par mot-clé : Corps expéditionnaire américain

Quiberon au prisme du fait militaire et guerrier

Historien reconnu de la chose maritime et des mondes littoraux, G. Le Bouëdec publie aux éditions Coop Breizh une formidable synthèse sur la presqu’île de Quiberon, espace appréhendé sur une période courant du XVIIIe siècle à la Seconde Guerre mondiale[1]. Richement illustré, doté de splendides cartes et par ailleurs très accessible, cet ouvrage entend montrer comment le « pays des deux mers » passe d’un modèle socio-économique complexe, basé sur l’agriculture, la pêche et le cabotage, à une « mono-activité résidentielle et nautique » (p. 188) avec l’essor du tourisme de masse, dans la seconde partie du XXe siècle. Pour autant, c’est au prisme du fait militaire et guerrier que nous avons choisi de rendre compte de cette passionnante monographie, manière de rappeler combien ces problématiques sont centrales pour la période 1860-1962 qui préoccupe ce carnet de recherche.

Continuer la lecture de Quiberon au prisme du fait militaire et guerrier

Erwan Le Gall

Docteur en histoire contemporaine, je m'intéresse à l'histoire du fait guerrier et militaire en relation avec la Bretagne.

More Posts

Follow Me:
TwitterLinkedIn

L'USS Badger dans les années 1930. Wikicommons.

Quand les Américains débarquent à Saint-Nazaire… en 1939

A partir du 3 août 1939, le port de Saint-Nazaire accueille une escadre américaine composée du croiseur de 7 000 tonnes USS Trenton et des torpilleurs de 1 100 tonnes USS Jacob Jones et USS Badger[1]. 20 ans après le départ des derniers Doughboys[2], une telle escale constitue un passionnant objet d’histoire permettant d’appréhender, certes, cet aspect de la mémoire de la Grande Guerre mais aussi quelques-unes des permanences du rapport qu’entretient le port de l’estuaire de la Loire à l’Oncle Sam. Y compris en cet été 1939 pendant lesquels s’amoncellent bien des nuages sombres…

Continuer la lecture de Quand les Américains débarquent à Saint-Nazaire… en 1939

Erwan Le Gall

Docteur en histoire contemporaine, je m'intéresse à l'histoire du fait guerrier et militaire en relation avec la Bretagne.

More Posts

Follow Me:
TwitterLinkedIn

Carte postale du canal de Panama (détail). Collection particulière.

1er juillet 1914 : l’inspecteur des Finances vannetais et le canal de Panama

Dans son édition du 1er juillet 1914, le quotidien catholique rennais L’Ouest-Eclair publie en première page une intéressante tribune qui, non signée, reprend un certain nombre de réflexions relatives à l’ouverture du canal de Panama formulées par un inspecteur des Finances du nom d’Etienne Dejean[1]. Cet article est stimulant à plus d’un titre. Quelques jours seulement après l’attentat de Sarajevo, il rappelle que la tension continentale n’accapare pas encore l’attention. De plus, il montre que le canal de Panama est désormais un enjeu géostratégique pour le commerce mondial et que, en d’autres termes, il cesse d’être lié à ce scandale éponyme synonyme de pertes financières importantes pour de nombreux épargnants, y compris bretons. Mais, une analyse minutieuse du propos de cet inspecteur des Finances interroge l’équilibre des forces à la veille de la Grande Guerre, l’océan Pacifique constituant par bien des égards un champ d’affrontements entre impérialismes.

Continuer la lecture de 1er juillet 1914 : l’inspecteur des Finances vannetais et le canal de Panama

Erwan Le Gall

Docteur en histoire contemporaine, je m'intéresse à l'histoire du fait guerrier et militaire en relation avec la Bretagne.

More Posts

Follow Me:
TwitterLinkedIn

Affichette (sans date). Musée de Bretagne: 986.0019.324.

L’armée et la reconnaissance de la langue bretonne

Poser la question de la reconnaissance de la langue bretonne par l’armée française, sur la période 1860-1962, pourrait paraître de prime abord relever de la pure provocation. Pourtant, au-delà des idées reçues et des crispations qu’une telle interrogation peut susciter, il apparaît qu’il y a là un vrai sujet pour l’historien s’intéressant au fait militaire dans la péninsule armoricaine.

Continuer la lecture de L’armée et la reconnaissance de la langue bretonne

Erwan Le Gall

Docteur en histoire contemporaine, je m'intéresse à l'histoire du fait guerrier et militaire en relation avec la Bretagne.

More Posts

Follow Me:
TwitterLinkedIn

"La Bonneterie troyenne, intérieur d'usine moderne" (détail), carte postale. Collection particulière.

Engoulvent et l’ubiquité

La ville de Dinan, sous-préfecture des Côtes d’Armor, n’est pas connue pour son riche passé industriel. Bien au contraire. Pourtant, le quartier d’Engoulvent, et plus précisément l’usine de bonneterie sise rue Charles Beslay, rappelle le passé textile de la ville. Une épopée aujourd’hui oubliée qui, à la suite des travaux de l’historien J.-L. Mastin invite à une relecture de la géographie de la péninsule armoricaine pendant la Première Guerre mondiale.

Continuer la lecture de Engoulvent et l’ubiquité

Erwan Le Gall

Docteur en histoire contemporaine, je m'intéresse à l'histoire du fait guerrier et militaire en relation avec la Bretagne.

More Posts

Follow Me:
TwitterLinkedIn

L'équipe de football du 357th Infantry Regiment, Campa Travis, San Antonio, TX, 18 mai 1918. National Archives at College Park: 65-WW-467A-43.

18 février 1919 : Quand Saint-Nazaire bat Marseille au football.

C’est une source encore relativement peu exploitée par l’historiographie que la Bibliothèque nationale de France soumet, depuis le 1er juillet 2018, à la sagacité de ses lecteurs : l’Army edition du Chicago Tribune. Fondé le 10 juin 1847 et se présentant, en toute simplicité, comme étant le « world’s greatest newspaper », ce quotidien est initialement prévu pour être vendu uniquement dans les camps du corps expéditionnaire[1]. Autrement dit, il est à peu près certain que ce titre est diffusé, au moins jusqu’au début de l’année 1919, en Bretagne et notamment dans les villes de Brest et Saint-Nazaire. En cela, il constitue une archive susceptible de souligner les différences de représentations mentales existant entre soldats américains et populations civiles bretonnes.

Continuer la lecture de 18 février 1919 : Quand Saint-Nazaire bat Marseille au football.

Erwan Le Gall

Docteur en histoire contemporaine, je m'intéresse à l'histoire du fait guerrier et militaire en relation avec la Bretagne.

More Posts

Follow Me:
TwitterLinkedIn

Les Américains en Bretagne (1917-1919) : un « âge d’or » manqué ?

Rendant compte, le 8 avril 1917, de l’entrée en Première Guerre mondiale des Etats-Unis, le rédacteur en chef du Courrier des Campagnes, Georges Loire, affirme : « Ce n’est pas seulement le concours financier du pays des milliards, des rois du fer et de l’acier, qui va accélérer encore la hausse du crédit de l’Entente et faire monter ses actions, le concours moral, militaire, naval de notre nouvel et si puissant allié va aussi jeter dans la balance un poids formidable et décisif qui hâtera l’heureux dénouement de l’horrible et sanglante tragédie »[1]. Autrement dit, la question n’est désormais plus de savoir si les puissances alliées à Paris remporteront la Victoire mais bien de deviner quand elles le feront.

Continuer la lecture de Les Américains en Bretagne (1917-1919) : un « âge d’or » manqué ?

Erwan Le Gall

Docteur en histoire contemporaine, je m'intéresse à l'histoire du fait guerrier et militaire en relation avec la Bretagne.

More Posts

Follow Me:
TwitterLinkedIn

"The Tank Corps Follies." Brittany leave area. Y.M.C.A. St. Malo, Ille et Vilaine, France (détail). National Archives at College Park: 111-SC-51220.

30 décembre 1918 : Blackface à Saint-Malo !

On ne dira jamais assez combien les archives de la section cinématographique du Signal Corps sont précieuses. Aisément consultables, et de surcroît libres de droit, sur le site des archives nationales américaines, ces sources sont pourtant peu utilisées par l’historiographie qui les cantonne encore à un strict rôle illustratif. Or, à l’instar de cette photographie prise le 30 décembre 1918 par le caporal Arthur O. Smith – un individu dont nous ignorons tout – à l’intérieur d’une salle de spectacle de Saint-Malo, il s’agit là d’un matériau de grande qualité offrant de vastes possibilités en termes d’analyse[1].

Continuer la lecture de 30 décembre 1918 : Blackface à Saint-Malo !

Erwan Le Gall

Docteur en histoire contemporaine, je m'intéresse à l'histoire du fait guerrier et militaire en relation avec la Bretagne.

More Posts

Follow Me:
TwitterLinkedIn

Montoir-de-Bretagne et les Doughboys (1917-1919)

Aujourd’hui à la retraite, M. Mahé compte parmi ces historiens « amateurs » – les guillemets s’imposent tant la qualité de leurs recherches n’est souvent pas à la hauteur de ce qualificatif que certains pourront, à tort, juger dépréciatif – qui ont consacré une large partie de leur vie à un seul et même terrain d’enquête, labourant inlassablement les fonds publics et privés d’archives pour aboutir à la constitution d’un corpus très impressionnant. Pour certains, la période appréhendée est celle de la Seconde Guerre mondiale mais pour l’ancien instituteur de Montoir-de-Bretagne, c’est la présence américaine dans l’estuaire de la Loire entre 1917 et 1919 qui polarise toutes les attentions. Labellisé par la Mission du centenaire, cet ouvrage publié par l’Association de Recherche et d’Etude sur le Mouvement Ouvrier de la Région de Saint-Nazaire (AREMORS) est la synthèse de ces décennies de recherches[1].

Continuer la lecture de Montoir-de-Bretagne et les Doughboys (1917-1919)

Erwan Le Gall

Docteur en histoire contemporaine, je m'intéresse à l'histoire du fait guerrier et militaire en relation avec la Bretagne.

More Posts

Follow Me:
TwitterLinkedIn