Archives par mot-clé : Citation à l’ordre

Vue du cargo Frank Delmas, sans lieu ni date. Collection particulière.

Irénée Audrain, le Frank Delmas et l’idée de front intérieur

Les informations maritimes publiées par le quotidien catholique rennais L’Ouest-Eclair, et la presse de manière plus générale, donnent une bonne idée de la géographie subjective qui peut être celle des Bretons pendant la Grande Guerre. Ce faisant, il ne s’agit pas de désigner l’inscription physique qui peut être la leur mais bel et bien de tenter de circonscrire leur univers géographique mental, cet espace étant bien entendu beaucoup plus vaste. C’est ainsi par exemple que ce journal mentionne par deux fois au cours de l’année 1915 le cargo Frank Delmas : une première fois en mai 1915 à l’occasion de son arrivée à Sagres, au Portugal, en provenance d’Alger ; une seconde fois en septembre 1915 alors qu’il croise, toujours revenant d’Afrique du Nord et selon toute vraisemblance à destination du Pays de Galles, sous les îles Scilly[1]. La présence de ce bâtiment basé à La Rochelle dans les colonnes de L’Ouest-Eclair pourra étonner. Pourtant, ses liens avec la péninsule armoricaine sont réels et attestés par les sources. En janvier 1914, on sait par exemple qu’il décharge à Nantes 2 849 tonnes de phosphate en provenance de Bougie, aujourd’hui Béjaïa, en Algérie[2]. Une autre escale ligérienne est attestée en novembre 1916 quand ce cargo décharge dans la Cité des Ducs une cargaison de charbon en provenance de Swansea, au Pays de Galles[3]. De plus, on sait qu’un certain nombre de membres de l’équipage du Frank Delmas sont bretons, à l’instar d’Irénée Audrain, natif de Plancoët et inscrit maritime de ce même quartier[4].

Continuer la lecture de Irénée Audrain, le Frank Delmas et l’idée de front intérieur

Erwan Le Gall

Docteur en histoire contemporaine, je m'intéresse à l'histoire du fait guerrier et militaire en relation avec la Bretagne.

More Posts

Follow Me:
TwitterLinkedIn

Une prosopographie aux rayons X (1901)

L’idée sous-tendant l’ouvrage que publie l’historien H. Joly est aussi simple qu’efficace : ausculter méthodiquement le destin des 180 élèves de la promotion 1901 de l’École polytechnique et, à partir de cette minutieuse prosopographie, proposer une analyse fine de cette jeunesse brillante et appelée, par la grâce d’un concours, à assurer les plus hautes fonctions[1]. Cette intention est d’ailleurs rappelée par la formule choc « Ils étaient l’élite de la Belle Époque. Qu’ont-ils accompli ?» figurant sur la couverture de l’ouvrage. En d’autres termes, il s’agit de vérifier « preuve à l’appui » si cette « noblesse républicaine » (p. 15) est bel et bien digne du piédestal sur lequel elle trône. C’est parce que l’excellence est une notion subjective (p. 24) que porter un tel regard critique est nécessaire.

Continuer la lecture de Une prosopographie aux rayons X (1901)

Erwan Le Gall

Docteur en histoire contemporaine, je m'intéresse à l'histoire du fait guerrier et militaire en relation avec la Bretagne.

More Posts

Follow Me:
TwitterLinkedIn

Image patriotique représentant la bataille de Spicheren (6 août 1870), sans date. Collection particulière.

28 juillet 1870 : fontaine je ne boirai pas de ton eau ?

Se présentant comme le « Journal de l’Union démocratique & libérale » et comme un « journal politique, commercial, agricole & littéraire » paraissant les jeudis & les dimanches, Les Côtes-du-Nord publient dans leur édition datée du 4 août 1870 un article particulièrement précieux pour l’historien qui s’intéresse à ce conflit[1]. En quelques lignes en effet sont rappelées à la fois la modernité de cette guerre franco-allemande et certaines permanences de discours qui ne manquent pas d’interroger.

Continuer la lecture de 28 juillet 1870 : fontaine je ne boirai pas de ton eau ?

Erwan Le Gall

Docteur en histoire contemporaine, je m'intéresse à l'histoire du fait guerrier et militaire en relation avec la Bretagne.

More Posts

Follow Me:
TwitterLinkedIn

Jalons pour une culture professionnelle des combattants français de la Grande Guerre

Les modalités de déroulement du colloque « Culture & Fait guerrier » organisé les 1er et 2 octobre 2020 par l’IRSEM m’ont incité à publié sur ce carnet de recherche le verbatim de ma communication. Il s’agit d’une version très abrégée de ma thèse, consacrée au 47e régiment d’infanterie pendant la Première Guerre mondiale. Ce texte ne reprend en effet que quelques questionnements et réduit au minimum les exemples tirés des archives. De plus amples développements seront bien entendu disponibles dans le livre qui sera tiré de ce doctorat, volume qui est en cours de publication mais qui ne devrait malheureusement pas sortir avant plusieurs mois.

Continuer la lecture de Jalons pour une culture professionnelle des combattants français de la Grande Guerre

Erwan Le Gall

Docteur en histoire contemporaine, je m'intéresse à l'histoire du fait guerrier et militaire en relation avec la Bretagne.

More Posts

Follow Me:
TwitterLinkedIn

Servant de pièce d'artillerie en Indochine, sans lieu ni date. Collection particulière.

Les 12 de Saint-Brieuc et le devoir militaire (11 mai 1950)

Le 11 mai 1950, un groupe de militants communiste s’oppose au passage en gare de Saint-Brieuc d’un train en provenance de Brest et transportant vers Rochefort des canons destinés au corps expéditionnaire français déployé en Indochine. Des sabotages sont commis sur du matériel ferroviaire et 12 « combattants de la Paix » sont arrêtés. Détenus pendant plusieurs mois à la prison de la Santé pour les hommes, à celle de la Petite Roquette pour les femmes, ces militants sont traduits devant le Tribunal militaire de Paris en janvier 1951. Peu connue, cette affaire est riche d’enseignements pour qui s’intéresse à l’intériorisation du devoir militaire au sein de la société bretonne.

Continuer la lecture de Les 12 de Saint-Brieuc et le devoir militaire (11 mai 1950)

Erwan Le Gall

Docteur en histoire contemporaine, je m'intéresse à l'histoire du fait guerrier et militaire en relation avec la Bretagne.

More Posts

Follow Me:
TwitterLinkedIn

Oeuvre d'Auguste Nayel (détail). Archives Elisabeth Loir-Mongazon.

D’une guerre à l’autre : 1870 pour mieux comprendre 1914-1918

Sur une invitation de la Région Bretagne, j’ai eu le plaisir de donner le 23 septembre 2020, au Ti Ar Vro de Saint-Brieuc et dans le cadre des Journées européennes du patrimoineune conférence intitulée « D’une guerre à l’autre : 1870 pour mieux comprendre 1914-1918 ». Prenant acte d’une part du foisonnement des questionnements relatifs à la séquence 1870-1871, d’autre part des perspectives offertes par l’exploration de la chronologie ressentie, et non plus strictement diplomatique, du conflit, j’ai procédé à l’analyse de l’une de ces passerelles permettant de dérouler le fil de ces représentations mentales qui, comme en germination, semblent éclore pendant la Première Guerre mondiale. C’est le verbatim de cette conférence que je vous propose de découvrir dans les lignes qui suivent.

Continuer la lecture de D’une guerre à l’autre : 1870 pour mieux comprendre 1914-1918

Erwan Le Gall

Docteur en histoire contemporaine, je m'intéresse à l'histoire du fait guerrier et militaire en relation avec la Bretagne.

More Posts

Follow Me:
TwitterLinkedIn

De l’approche monographique avec la 13e DBLE

Le livre que publie H. Weill aux éditions Mareuil, ouvrage consacré aux Compagnons de la Libération de la 13e demi-brigade Légion étrangère (13e DBLE) ne relève pas à proprement parler de la science historique[1]. Pourvu d’un appareil critique réduit à la portion congrue, ce portrait collectif des 97 récipiendaires de cette prestigieuse décoration ayant combattu au sein de cette unité s’apparente plus à une galerie de – passionnantes – tranches de vies qu’à une étude problématisée comme sait en produire le monde académique. Il n’en demeure pas moins que l’auteur fait là œuvre utile – le style enlevé de ces quelques 300 pages séduira la plus grand nombre – mais surtout éminemment stimulante pour qui s’intéresse à la monographie en tant que genre.

Continuer la lecture de De l’approche monographique avec la 13e DBLE

Erwan Le Gall

Docteur en histoire contemporaine, je m'intéresse à l'histoire du fait guerrier et militaire en relation avec la Bretagne.

More Posts

Follow Me:
TwitterLinkedIn

Couple de sonneurs (détail). Musée de Bretagne: 2007.0012.77.

Jean Choleau, les binious du 270e RI et la misère militaire

Le 38e numéro, daté du 4e trimestre 1931, d’An Oaled publie un intéressant témoignage concernant la musique du 270e RI, formation comportant pendant la Première Guerre mondiale des binious[1]. La chose pourra paraître surprenante pour une unité tenant garnison en Haute-Bretagne, elle n’en était pas moins déjà connue et, du reste, signalée par Y. Lagadec[2]. Pour autant, cet article, intéressant à plusieurs égards, permet de mieux comprendre la genèse de cette formation et de revenir sur les ambiguïtés et les frustrations d’un militant de l’Emsav, Jean Choleau.

Continuer la lecture de Jean Choleau, les binious du 270e RI et la misère militaire

Erwan Le Gall

Docteur en histoire contemporaine, je m'intéresse à l'histoire du fait guerrier et militaire en relation avec la Bretagne.

More Posts

Follow Me:
TwitterLinkedIn

Arch. mun. Pontivy : 2 h 9, Rapport du commissaire de police de Pontivy, 2 mai 1917 (détail).

Citation à l’ordre et réhabilitation civique

Parmi les critiques que nous avons formulées à l’endroit des « Poilus de Haute-Savoie » de S. Chatillon, il y a notamment le reproche d’un manque de distance avec les sources, tout particulièrement avec les citations à l’ordre[1]. En effet, ces courts textes, qui accompagnent la délivrance d’une décoration telle que la Croix de guerre, la Médaille militaire ou la Légion d’honneur, sont avant tout un discours de l’institution militaire sur elle-même et ne sauraient donc être pris au pied de la lettre[2]. C’est ce que rappelle, sans ambiguïté aucune, un document conservé par les Archives municipales de Pontivy.

Continuer la lecture de Citation à l’ordre et réhabilitation civique

Erwan Le Gall

Docteur en histoire contemporaine, je m'intéresse à l'histoire du fait guerrier et militaire en relation avec la Bretagne.

More Posts

Follow Me:
TwitterLinkedIn