Archives par mot-clé : Boche

Céline, poilu ordinaire ?

La publication le 5 mai 2022 d’un roman inédit de Louis-Ferdinand Céline, Guerre, a constitué un événement comme les aime tant le Landerneau des arts et lettres[1]. Mais quid de l’histoire ? En effet, ce texte ne constitue-t-il pas aussi une source, à l’instar des œuvres d’autres grands écrivains combattants comme Maurice Genevoix et Roland Dorgelès, à l’instar aussi d’autres livres produits par des auteurs compromis dans la collaboration ? Et l’on songe, immédiatement ou presque, à la Comédie de Charleroi de Pierre Drieu la Rochelle, roman publié d’ailleurs au moment où Céline écrit Guerre[2]. Question évidente à la réponse qui l’est tout autant mais approche qui, curieusement, ne semble pas avoir retenu l’attention tant les débats, à dire vrai, se sont cantonnés à une sorte de positivisme célinomaniaque n’apportant, en définitive, pas grand-chose. C’est pourtant sous l’angle de l’histoire du fait militaire et guerrier, et plus singulièrement encore de la Bretagne tant les références à la péninsule armoricaine sont nombreuses dans ce roman, que je souhaite aborder ici ce qui à mes yeux est aussi une archive.

Continuer la lecture de Céline, poilu ordinaire ?

Erwan Le Gall

Docteur en histoire contemporaine, je m'intéresse à l'histoire du fait guerrier et militaire en relation avec la Bretagne.

More Posts

Follow Me:
TwitterLinkedIn

Embarquez avec Tim Benbow

De la même manière que nous nous étions réjouis de la traduction française de l’Histoire navale de la Seconde Guerre mondiale de C. L. Symonds, nous ne pouvons que nous féliciter de la publication dans la langue de Molière de La Guerre navale 1914-1918 de T. Benbow, éminent maritimiste britannique[1]. Magnifiquement illustré, cet ouvrage d’un très haut niveau saura conquérir un vaste public et notamment celles et ceux qui s’intéressent à la péninsule armoricaine pendant la Grande Guerre. Car c’est une chose que l’on a trop rapidement tendance à oublier ; si la Bretagne est effectivement en arrière des batailles terrestres que sont Verdun ou la Somme, cet espace se trouve en revanche aux premières loges du gigantesque conflit qui se joue aussi, à cette époque, sur les mers.

Continuer la lecture de Embarquez avec Tim Benbow

Erwan Le Gall

Docteur en histoire contemporaine, je m'intéresse à l'histoire du fait guerrier et militaire en relation avec la Bretagne.

More Posts

Follow Me:
TwitterLinkedIn

Un dossier encore en instruction : les monuments aux morts de la Grande Guerre

Lorsque les historiens professionnels et amateurs ont, pour ce que je peux savoir à l’échelle de la Bretagne, commencé à réfléchir au début des années 2010 au centenaire de la Première Guerre mondiale, l’approche par les monuments aux morts est apparue quasi immédiatement comme évidente : non seulement ces édifices symbolisent le conflit mais ils constituent un objet d’histoire souvent jugé, et à tort du reste, assez facile d’accès. Pourtant, si la séquence 2014-2018 a vu la publication d’un nombre impressionnant de travaux, universitaires ou non, et de monographies locales, ce sont avant tout les correspondances de poilus, les fiches de morts pour la France et les fiches matriculaires du recrutement qui ont servi de matériau de base. En conséquence, les monuments aux morts n’ont pas bénéficié de l’attention à laquelle on aurait pu s’attendre à l’occasion de ce centenaire. D’où l’intérêt de l’excellent volume que publie aux éditions A l’ombre des mots Y. Lagadec, enquête fouillée et minutieuse portant sur le département des Côtes d’Armor[1].

Continuer la lecture de Un dossier encore en instruction : les monuments aux morts de la Grande Guerre

Erwan Le Gall

Docteur en histoire contemporaine, je m'intéresse à l'histoire du fait guerrier et militaire en relation avec la Bretagne.

More Posts

Follow Me:
TwitterLinkedIn

L'équipe de football du 357th Infantry Regiment, Campa Travis, San Antonio, TX, 18 mai 1918. National Archives at College Park: 65-WW-467A-43.

18 février 1919 : Quand Saint-Nazaire bat Marseille au football.

C’est une source encore relativement peu exploitée par l’historiographie que la Bibliothèque nationale de France soumet, depuis le 1er juillet 2018, à la sagacité de ses lecteurs : l’Army edition du Chicago Tribune. Fondé le 10 juin 1847 et se présentant, en toute simplicité, comme étant le « world’s greatest newspaper », ce quotidien est initialement prévu pour être vendu uniquement dans les camps du corps expéditionnaire[1]. Autrement dit, il est à peu près certain que ce titre est diffusé, au moins jusqu’au début de l’année 1919, en Bretagne et notamment dans les villes de Brest et Saint-Nazaire. En cela, il constitue une archive susceptible de souligner les différences de représentations mentales existant entre soldats américains et populations civiles bretonnes.

Continuer la lecture de 18 février 1919 : Quand Saint-Nazaire bat Marseille au football.

Erwan Le Gall

Docteur en histoire contemporaine, je m'intéresse à l'histoire du fait guerrier et militaire en relation avec la Bretagne.

More Posts

Follow Me:
TwitterLinkedIn