De la biopsie en histoire

Issu d’une thèse de doctorat fondé sur une démarche originale, l’ouvrage que C. Dhennin-Lalart publie aux Presses universitaires de Rennes ouvre bien des perspectives. Car plus que d’une monographie du pays de Weppes en Grande Guerre, c’est d’une véritable biopsie historique du front dont il s’agit dans cet ouvrage publié à titre posthume.

Rendez-vous à Nantes pour parler de cette année-là !

J’aurai le plaisir d’intervenir aux côtés des historiens Rémi Fabre et Yves Jaouen, le 18 mars 2024, à l’invitation de l’association Nantes Histoire, lors d’une table-ronde animée par Stanislas Jeannesson, professeur d’histoire contemporaine à l’Université de Nantes et spécialiste des relations internationales.

Toujours à propos du fait militaire en 1972

Se focaliser sur l’année 1972 permet de prendre la mesure de la distance toujours plus grande qui s’instaure entre le fait militaire et le reste de la société française, et pour ce qui nous intéresse ici bretonne. Gagnée par l’individualisme et acquise à la culture de la consommation, celle-ci est de plus en plus civile. Une mutation qu’illustre, dans un schéma parallèle, l’Eglise.

Jean Janvier lors de la venue à Rennes du maréchal Foch le 7 juillet 1921 (détail). Musée de Bretagne: 2005.0050.3.

Jean Janvier et l’Armée : la marque de « l’esprit militaire » ?

Solidement documentée par les archives, la vie de Jean Janvier, l’emblématique maire de Rennes, permet de saisir toute la centralité de l’institution militaire dans une importante ville de garnison comme l’est, au début du XXe siècle, le chef-lieu du département d’Ille-et-Vilaine.

Oeuvre d'Auguste Nayel (détail). Archives Elisabeth Loir-Mongazon.

D’une guerre à l’autre : 1870 pour mieux comprendre 1914-1918

Sur une invitation de la Région Bretagne, j’ai eu le plaisir de donner le 23 septembre 2020, au Ti Ar Vro de Saint-Brieuc et dans le cadre des Journées européennes du patrimoine, une conférence intitulée « D’une guerre à l’autre : 1870 pour mieux comprendre 1914-1918 ». Prenant acte d’une part du foisonnement des questionnements relatifs à la séquence 1870-1871, d’autre part des perspectives offertes par l’exploration de la chronologie ressentie, et non plus strictement diplomatique, du conflit, j’ai procédé à l’analyse de l’une de ces passerelles permettant de dérouler le fil de ces représentations mentales qui, comme en germination, semblent éclore pendant la Première Guerre mondiale. C’est le verbatim de cette conférence que je vous propose de découvrir dans les lignes qui suivent.

La force du rite comme continuité biographique ? Maurice Laval

Passionnant volume que cette biographie de Maurice Laval publiée par Locus Solus. Un petit livre d’une rare densité qui rappelle combien est multiple, plurielle, la trajectoire biographique, mais qui souligne aussi les quelques repères intangibles qui tissent, en dépit des évolutions inhérentes à la perspective diachronique, une vie.