Crieur de journaux. Carte postale (détail), collection particulière.

La presse comme source: programme de la journée d’études du 8 juin 2022

Dans le sillage de l’appel à contributions « La presse comme source : retours d’expériences et mode d’emploi » lancé en novembre 2021, j’aurai le plaisir d’accueillir avec mon collègue et ami Alain Collas, le 8 juin prochain, sur le campus de l’Université catholique de l’Ouest – Bretagne-sud à Arradon, une journée d’études réunissant jeunes chercheurs et historiens et historiennes confirmés. Résolument éclectique, pour ne pas dire iconoclaste puisque le premier panel s’intéressera à « la presse avant la presse », le programme entend se présenter comme une sorte de bilan d’étape de cette recherche au long cours, dont l’aboutissement sera un ouvrage collectif.

8. 45 : accueil des participants

Introduction :

  • 9. 00 : Alain Collas et Erwan Le Gall.

La presse avant la presse :

  • 9. 15 : Christophe Mézange, docteur en histoire ancienne, MCF UCO-Laval : Comment saisir l’information pendant une guerre civile alors que la presse n’existe pas ? L’exemple de Rome, 66-74 après JC.
  • 9. 35 : Alain Collas, agrégé et docteur en histoire moderne, chargé d’enseignement à l’UCO-BS, directeur d’études à l’ICP : Comment faire avant la presse aux XVe – XVIe siècles ?
  • 9. 55 : Discussion.

10. 10 – 10. 25 : pause café.

La presse pour saisir le politique

  • 10. 25 : Bernard Lachaise, professeur émérite d’histoire contemporaine, Université Bordeaux Montaigne : La presse pour saisir une niche politique : les gaullistes de gauche.
  • 10. 45 : Grégoire Poupet, doctorat en histoire contemporaine : Presse politique, presse militante : l’usage d’une source indispensable pour l’histoire politique.
  • 11. 05 : Marie-Françoise Berneron-Couvenhes, docteure en histoire, professeur de Chaire supérieure en CPGE : De l’usage de la presse en géopolitique : retour sur le référendum de Nouvelle-Calédonie du 12 décembre 2021.
  • 11. 25 : Discussion.

La presse pour saisir les mondes sociaux

  • 14. 00 : Aurélien Pivault, ancien étudiant UCO-BS, enseignant certifié, master 2 Recherche Rennes 2 : La presse pour saisir les mobilisations catholiques du diocèse de Vannes (années 1900-1920).
  • 14. 20 : Quentin Le Maintec, ancien étudiant UCO-BS, master 2 Université Paris 1 – Panthéon-Sorbonne : La presse pour saisir les notables du Morbihan pendant la Seconde Guerre mondiale.
  • 14. 40 : Mattéo Bouttier, ancien étudiant UCO-BS, master 2 Institut catholique de Paris : La presse française (Le Figaro, Le Monde) pour saisir l’Iran (1977-1983).
  • 15. 00 : Discussion.

15. 20 – 15. 35 : Pause café.

La presse pour saisir la guerre

  • 15. 35 : Anne Rolland-Boulestreau, professeur des Universités, Université catholique de l’Ouest – Angers, La presse pour saisir la Vendée militaire.
  • 15. 55 : Erwan Le Gall, docteur en histoire contemporaine, chargé de cours UCO-BS : La presse pour saisir la Bretagne dans la séquence 1870-1871.
  • 16. 15 : Discussion.

La presse comme artefact :

  • 16. 30 : Florent Lenègre, directeur des Archives départementales du Morbihan : Conserver la presse départementale.
  • 16. 50 : Discussion.             

17.05 : Conclusions : Alain Collas et Erwan Le Gall.

Inscription gratuite.

Lien visioconférence via Microsoft Teams : ID de vidéoconférence : 121 110 741 8.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.