Visuel de couverture de "Faire son deuil, construire les mémoires. Les monuments aux morts de la Grande Guerre dans les Côtes d’Armor (1914-2019)" de Yann Lagadec. Crédits: A l'ombre des mots.

Lancement de la souscription d’une somme sur les monuments aux morts de la Grande Guerre dans les Côtes d’Armor

En ces Journées européennes du patrimoine, les Editions A l’ombre des mots, dont nous avons apprécié il y a quelques semaines le stimulant volume consacré à Saint-Brieuc pendant la Seconde Guerre mondiale, lancent la souscription du prochain ouvrage de l’historien Y. Lagadec, livre consacré aux monuments aux morts de la Grande Guerre dans les Côtes d’Armor, de 1914 à nos jours : un patrimoine devenu presque invisible tellement il est commun… mais un patrimoine d’autant plus important qu’il est présent dans toutes les communes ou presque.

Cet ouvrage de 334 pages est largement illustré de quelque 330 cartes postales, photos, cartes, documents divers. Organisé autour de 7 chapitres, il est le premier du genre en ce qui concerne les départements bretons.

Mise en page de "Faire son deuil, construire les mémoires. Les monuments aux morts de la Grande Guerre dans les Côtes d’Armor (1914-2019)" de Yann Lagadec. Crédits: A l'ombre des mots.
Mise en page de « Faire son deuil, construire les mémoires. Les monuments aux morts de la Grande Guerre dans les Côtes d’Armor (1914-2019) » de Yann Lagadec. Crédits: A l’ombre des mots.

Parmi les points saillants, l’on peut retenir :

  • La mise en avant de spécificités des Côtes d’Armor et, plus largement, de la Bretagne, notamment du fait des effort de « bretonnisation » de certains monuments. Cette dimension régionale apparait bien plus marquée qu’ailleurs en France, Pays basque mis à part peut-être.
  • À côté des questions désormais « classiques » (la localisation des monuments, leur financement, les formes adoptées, leur décor…), l’ouvrage étudie des dimensions plus rarement abordées : les cérémonies d’inauguration, les autres formes prises par les monuments aux morts (monuments de papier, de verre, de tissu…), les monuments communaux et paroissiaux mais aussi professionnels (les instituteurs, les prêtres et séminaristes, les cheminots…) dans une approche globale des hommages aux morts de la Grande Guerre
  • Le livre propose aussi une étude, largement inédite, de l’usage des monuments aux morts de la Grande Guerre durant la Seconde Guerre mondiale : les monuments sont en effet au cœur des affrontements symboliques entre régime de Vichy, troupes allemandes d’occupation et Résistance

Enfin, près de 20 pages  sont consacrées à la présentation d’un circuit de visite de 120 km environ permettant de découvrir les grands types de monuments du département : obélisque, poilu acheté sur catalogue, monument polychrome, figure féminine du deuil etc.

Lagadec, Yann, Faire son deuil, construire les mémoires. Les monuments aux morts de la Grande Guerre dans les Côtes d’Armor (1914-2019), Pabu, A l’ombre des mots, 2020, 29,90 €.


3 réflexions sur « Lancement de la souscription d’une somme sur les monuments aux morts de la Grande Guerre dans les Côtes d’Armor »

  1. Bonjour, je suis professeur de lettres et j’étudie « Au revoir là-haut  » de P. Lemaître avec mes élèves. Le livre de Yann L’Académie m’intéresse. Est il encore possible de le commander? Merci. Cordialement. Isabelle Pedron

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.