Séminaire « Nouveaux regards sur la Grande Guerre »

Pour l’historiographie de la Première Guerre mondiale, l’après-centenaire constitue un véritable enjeu. Alors que le temps commémoratif a permis d’initier de nombreuses enquêtes autour de la séquence 2014-2018, d’entrouvrir maintes portes et nouvelles perspectives, comment maintenir la flamme de la recherche alors que ce champ d’investigation apparaît aux yeux de certains très largement démonétisé ? Tel est, entre autres, l’enjeu du séminaire « Nouveaux regards sur la Grande Guerre » organisé conjointement par le réseau de jeunes chercheurs Une Plus Grande Guerre et l’Institut historique allemand.

Les séances auront lieu un vendredi par mois, à l’Institut historique allemand à Paris, et permettront d’appréhender des facettes aussi diverses que prometteuses de la Grande Guerre grâce à des séances consacrées à l’alimentation, à la poésie ou encore aux occupations. L’aspect militaire du conflit ne sera pas oublié puisqu’il sera également question du front d’Orient ou encore d’aviation. A chaque fois, une approche résolument transnationale sera privilégiée grâce à des historiens venant d’horizons fort divers.

 

  • 31 janvier 2020 : 9h30–12h. Fronts d’Orient
  • Interventions :
  • Kostis Gkotsinas (École française d’Athènes) : « 3000 km entre nous et la France : Le front de Macédoine et ses enjeux (1915–1918) ».
  • Dmitar Tasić (université Hradec Králové) : « The Front d’Orient and the Role of Serbian Irregulars ».
  • Présidence : Gwendal Piégais (université de Bretagne Occidentale)
  • Vendredi 28 février 2020 : 9h30–12h. Alimentation.
  • Interventions :
  • Jenny Sprenger-Seyffarth (université libre de Berlin) : « Public Feeding in the First World War: The War Kitchens of Berlin and Vienna ».
  • Mary Cox (université d’Oxford) : « Working Relationships and their Effects on the American ChildFeeding Program in Post-WW1 Vienna ».
  • Présidence : Claire Morelon (université de Padoue)
  • Vendredi 27 mars 2020 : 9h30–12h. Aviation.
  • Interventions :
  • Jack Doyle (université d’Oxford) : « The Aviator Myth : British, American, and French Fighter Pilots as Combatants and Cultural Icons.
  • Immanuel Voigt (université d’Iéna) : « Stars of War. A Study on the German Air Force of World War One in Contemporary Literature Between 1914 and 1945 ».
  • Présidence : Damien ACCOULON (université Paris Nanterre, université technique de Brunswick).
  • Vendredi 24 avril 2020 : 9h30–12h. Poésie.
  • Interventions :
  • Katarina Rempe (université d’Osnabrück) : « Apollinaire: une poétique de la pensée mythique ».
  • Julia Ribeiro (université Paris Nanterre, EHESS) : « Le poète : correspondant de guerre ou ethnographe ? Des lectures d’Apollinaire ».
  • Présidence : Marina Hertrampf (université de Ratisbonne).
  • Vendredi 29 mai 2020 : 9h30–12h. Occupations.
  • Interventions :
  • Tamara Scheer (université de Vienne) : « Violence Personalized: The many Microcosms of Habsburg Occupation Regimes during the First World War in Serbia and Montenegro ».
  • Christoph Roolf (Düsseldorf) : « Combining Political, Cultural and Communication History : Research Perspectives on German Occupation Policy in Belgium during the First World War »
  • Présidence : Emmanuel DEBRUYNE (université catholique de Louvain).

Programme complet: 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.