Dramaturgies spontannées et organisées de l’hyper-bataille de Verdun, 1916-2024

Le Mémorial de Verdun organise, sous la houlette de François Cochet, les 4 et 5 avril 2024 un grand colloque international consacré à cette bataille emblématique de la Première Guerre mondiale, manifestation à laquelle j’aurai l’honneur et le plaisir de participer aux côtés, notamment, de mes amis Michaël Bourlet et Damien Accoulon. Parmi les historiens invités pour l’occasion, mentionnons Antoine Prost, Gerd Krumeich, Paul Jankowski mais aussi Julie d’Andurain, Rémy Porte, Frédéric Guelton ou encore Jean-Yves Le Naour. Je présenterai pour ma part une communication centrée sur le traitement de la bataille de Verdun dans les colonnes du quotidien breton L’Ouest-Éclair. Il est possible d’assister gratuitement au colloque mais, en revanche, la réservation auprès des équipes du Mémorial est obligatoire. La publication des actes devrait intervenir dans les mois qui suivent.

Informations & réservations : info@memorial-verdun.fr

Carte postale. Collections Musée de Bretagne : 2016.0000.5883.
Carte postale. Collections Musée de Bretagne : 2016.0000.5883.

Argumentaire

 La bataille de Verdun constitue, depuis plus d’un siècle, le symbole même de la Grande Guerre, au regard des Français. « Verdun, c’est une guerre tout entière insérée dans la Grande Guerre», avançait Paul Valéry.

Pour d’autres nations ayant participé au Premier conflit mondial, d’autres repères mémoriels s’imposent : les Dardanelles pour les Australiens et les Néo-Zélandais, la Somme pour les Britanniques, Vimy pour les Canadiens… Le poids des noms de lieux guerriers varie ainsi selon la construction des mémoires nationales. Si la bataille de Verdun demeure LA bataille emblématique de la défense du sol des côtes de Meuse assimilé à celui de la nation française tout entière, c’est parce qu’elle reproduit en partie le mythe des Thermopyles. Mais, par ce colloque, nous souhaitons dépasser les regards réducteurs sur la bataille et comprendre comment et pourquoi se construit l’histoire de ce haut lieu de mémoire, aussi bien pour les Français que pour les Allemands. Comme le rappelle Antoine Prost, « toutes les batailles sont des constructions sociales ». Le colloque se fixe pour premier horizon de recherche l’analyse des éléments constitutifs de ces constructions sur le long terme de 1916 à nos jours.

Pour ce faire, l’approche scientifique consiste aussi à travailler également sur la diversité des images plus ou moins mythifiées de la bataille qui se mettent en place, se développent, évoluent, voire disparaissent entre 1916 et aujourd’hui. Nous souhaitons appréhender la grande diversité des manifestations de ces dramaturgies verdunoises en insistant sur leurs caractères polymorphes touchant aussi bien les acteurs (célèbres ou anonymes) de la bataille, que les dimensions militaires, artistiques, médiatiques et mémorielles.

Nous souhaitons enfin que les regards internationaux soient largement partagés et que, notamment, le poids des approches allemandes soit réévalué à sa juste mesure.

PROGRAMME

Jeudi 4 avril matin

9h00 : accueil et mot de bienvenue

  • Jérôme Dumont, président du département de la Meuse et du Mémorial de Verdun-Champ de bataille.
  • Nicolas Barret, directeur de Verdun-Champ de bataille.

9h30 : Introduction scientifique.

  • Pr. (Em) Antoine Prost (Université Paris I), ancien président du Conseil national scientifique de la Mission du centenaire.

1- LES DRAMATURGIES FONDATRICES : CREATIONS ET FONCTIONNEMENTS 

Président de séance : Dr Rainer Bendick.

  • 9h50 : Pr (Em.) Gerd Krumeich (Université de Dusseldorf) : « Verdun avant Verdun ».
  • 10h10 : Lcl Christian Stachelbeck (Zentrum für Militärgeschischte und Sozialwissenshaft der Bundeswehr, Potsdam) : « La bataille de Verdun au miroir de la tactique allemande du combat terrestre ».
  • 10h30 : Michaël Bourlet (Agrégé-Dr. en histoire) : « Les mythes paradoxaux du combat à Verdun ». 

PAUSE

Président de séance : col (ER). Frédéric Guelton

  • 11h00 : Nicolas Czubak (Mémorial de Verdun) : « Armée d’Afrique, armée coloniale : rôle et place des tirailleurs dans la bataille de Verdun. »
  • 11h20 : Pr (Em.) Jean-Paul Amat (Sorbonne Université) : « Le mythe du sol stérilisé ».
  • 11h40 : Général (2S) Jean-Claude Laparra (Dr en histoire) : « L’itinéraire Faubourg Pavé-Thiaumont : l’entrée du champ de bataille et les premières stations du mythe de Verdun ».

DÉBATS SUR LES COMMUNICATIONS DE LA MATINÉE.

Jeudi 4 avril après-midi

2- LA DRAMATURGIE DES CHEFS

Président de séance : Pr (Em.) Gerd Krumeich

  • 14h00 : Pr-Dr Holger Afflerbach (Université de Leeds) : « Verdun, « pompe à sang » de l’armée française ? Les questions du commandement allemand ».
  • 14h20 : Jean-Yves Le Naour (Dr en histoire) : « Le mythe de Pétain vainqueur de Verdun ».
  • 14h40 : Lcl Remy Porte, Dr-HDR en histoire : « Peut-on raisonnablement identifier un « vainqueur de Verdun » ?

PAUSE

3- RÉCEPTIONS ET STRUCTURATIONS DANS LES NARRATIONS NATIONALES

Président de séance : Sylvie Le Ray-Burimi, Conservateur-en-chef du Patrimoine, Musée de l’Armée.

  • 15h30 : Erwan Le Gall (Dr en histoire, Hautes études internationales et politiques (HEIP, Rennes) : « Quand L’Ouest-Eclair dit Verdun ».
  • 15h50 : Damien Accoulon ( Dr en histoire, Université de Paris-Ouest Nanterre) : « Le mythe de l’aviateur à Verdun (Allemagne-France ». 
  • 16h10 : Christophe Pommier (Dr en histoire) (Musée de l’Armée) : « Quelle place pour la bataille de Verdun dans les collections du musée de l’Armée ? »
  • 16h30 : Thomas Weissbrich  (Deutsches Historisches Museum): « Verdun vu par un musée allemand berlinois (L’Arsenal) à quatre époques ».

DÉBATS SUR LES COMMUNICATIONS DE L’APRÈS-MIDI.

Carte postale. Collections Musée de Bretagne : 974.0019.4.
Carte postale. Collections Musée de Bretagne : 974.0019.4.

Vendredi 5 avril matin

4- RÉCEPTIONS ET STRUCTURATIONS DANS LES NARRATIONS NATIONALES

Président de séance : Pr Julie d’Andurain, Université de Lorraine-Metz.

  • 9h00 : Col. Frédéric Guelton (Dr en histoire) : « Verdun vu de Petrograd ».
  • 9h20 : Pr (Em.) François Cochet (Université de Lorraine-Metz) : « Joffre, Pétain, les AFGG : trois mises en lumière pour une dramaturgie ».
  • 9h40 : Pr (Em.) Paul Jankowski (Brandeis University) : « Regards croisé dans l’entre-deux-guerres sur Verdun et d’autres hyperbatailles ». 

PAUSE

Président de séance : Pr (Em.) Paul Jankowski.

  • 10h20 : Pr-Dr Helmut Kiesel (Université d’Heidelberg) : « Verdun dans la littérature allemande des années 1920 ».
  • 10h40 : Rainer Bendick (Dr en histoire, Volksbund Deutsche Kriegsgräberfürsorge) : « La bataille de Verdun dans l’enseignement en Allemagne : les programmes, les manuels et les activités extra-scolaires ».

5- DRAMATURGIES DÉCALÉES : OUBLIS, REBONDS ET MUTATIONS

Président de séance : Thomas Weissbrich

  • 11h00 : Pr Jean-Noël Grandhomme (Université de Lorraine-Nancy) : « Magnifier le courage de la nation : les Présidents de la République et la bataille de Verdun, 1916-2020 ».
  • 11h20 : Sylvie Le Ray-Burimi  (Musée de l’Armée): « Verdun » de Félix Vallotton. De sa conception à ses mises en scène muséographiques ». 

DÉBATS SUR LES COMMUNICATIONS DE LA MATINÉE.

Vendredi 5 avril après-midi 

Président de séance : Jean-Yves Le Naour (Dr en histoire).

  • 14h00 : Lcl Philippe Guyot (Musée de l’Armée) : « La légion étrangère et Verdun. Un passage éclair ! Une mémoire obligée ? »
  • 14h20 : Alexia Gassin (Agrégée-Dr. en Etudes slaves et en Linguistique, université de Caen) : « Les éditions française et allemande des guides Michelin ».
  • 14h40 : Me Julien Larere-Genevoix : « Maurice Genevoix de l’ouverture du Mémorial à la panthéonisation de Ceux de 14 ».

PAUSE

Président de séance : Pr Jean-Noel Grandhomme.

  • 15h20 : Yves Desfossés (Chargé de mission sur l’archéologie des conflits contemporains) « Verdun et l’archéologie du champ de bataille ». 
  • 15h40 : Contrôleur Général (2S) Serge Barcellini : « Verdun dans la mémoire nationale française. De la bataille à la « capitale de la Paix ? »

*

16h00 : Conclusions : Pr (Em.) 

  • François Cochet (Université de Lorraine-Metz).


Citer ce billet
Erwan Le Gall (2024, 21 février). Dramaturgies spontannées et organisées de l’hyper-bataille de Verdun, 1916-2024. Ar Brezel. Consulté le 14 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/vvhn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.