Les morts : séminaire d’actualité de la recherche

Quiconque travaille sur l’histoire du fait militaire et guerrier est nécessairement confronté à la mort en tant que fait biologique mais aussi social, politique, culturel, économique, juridique… Depuis quelques décennies, l’historiographie a considérablement évolué, dans le sillage d’auteurs comme S. Audoin-Rouzeau, et de nombreuses approches très neuves ont été expérimentées. Dans le même temps, de nombreuses archives inédites ont été exhumées, à l’instar par exemple des testaments rédigés par les mobilisés de la Grande Guerre, ou ont fait émerger des territoires encore quasiment vierges, à l’instar des assurances sur la vie. C’est donc avec un intérêt tout particulier que l’on assistera au séminaire d’actualité de la recherche du réseau interdisciplinaire de jeunes chercheurs Les Morts, du trépas à la tombe, dont la programmation vient d’être dévoilée.

Six séances sont prévues au cours de l’année académique 2023-2024, du 13 octobre 2023 au 24 mai 2024. Elles se dérouleront en ligne (lien Zoom envoyé la veille), le vendredi de 9h à 11h. Pour s’inscrire, il convient de s’adresser directement au réseau en le contactant à l’adresse suivant : reseau.lesmorts@gmail.com Les séances 2 et 3, consacrées respectivement à la Grande Guerre et à Douarnenez, entrent en résonnance particulière avec les thématiques abordées par ce carnet de recherche.

Séance 1, 13 octobre 2023 :

Présentation générale du réseau Les Morts, du séminaire « Du trépas à la tombe » ainsi que des ateliers collaboratifs.

Séance 2, 17 novembre 2023 : 

« Les morts de la Première Guerre mondiale : entre gestion passée et actuelle » par Marine Meucci, doctorante en anthropologie biologique.

Séance 3, 12 janvier 2024: 

« Retracer les trajectoires des morts. Circulations, traitements et représentations des corps morts à Douarnenez (Sud du Finistère, Bretagne) » par Pierre Louer-Saingeorgie, masterant en géographie.

Séance 4, 9 février 2024 : 

« Photographing the body : la représentation des victimes de Jack l’Éventreur dans la production culturelle victorienne » par Clémentine Guiol, doctorante en histoire.

Séance 5, 5 avril 2024 : 

« Genèse et enjeux réglementaires des cimetières naturels en France : confrontations et adaptations des logiques funéraires et écologiques dans la construction d’un paysage funéraire alternatif » par Marie Fruiquière, doctorante en architecture et aménagement du territoire.

Séance 6, 24 mai 2024 : 

« Réhumaniser les corps putréfiés : un enjeu technique et éthique pour les professionnels de la mort » par Juliette Cazes, chercheure indépendante en thanatologie.



Citer ce billet
Erwan Le Gall (2023, 13 octobre). Les morts : séminaire d’actualité de la recherche. Ar Brezel. Consulté le 20 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/bbr8

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.